Voyage et cinéma d’animation…

Et si on voyageait grâce au cinéma d’animation ? Pour entamer notre excursion, partons sur une plage où Piper, un oisillon, va acquérir son indépendance. Un court-métrage signé Pixar…

Petite pause musicale : On reste un petit peu à la plage avec Natalie Tual qui chante « Douce et salée » (de Bulle et Bob à la plage) On enfile le maillot de bain, les tongs, on n’oublie pas la pelle et le seau, et hop, c’est comme si on y était !

Maintenant, prenons le large ! Naviguons ensemble vers la Méditerranée et ses villages aux murs d’un blanc immaculé et partageons les aventures de deux poulpes qui vont rivaliser d’imagination pour échapper à la casserole : Oktapodi

Petite idée créative, fabrique des poulpes avec des rouleaux de papier, invente une histoire et fais-les exister dans ton film en stop-motion. Pour savoir comment réaliser un court-métrage, regarde l’article Réalise ton film d’animation.

Voguons maintenant à l’autre bout du monde, à travers les paysages de la Chine. Ce court-métrage, créé par le musée national du Palais de Taiwan en 2016 est inspiré de peintures traditionnelles datant pour la première de la dynastie Tang entre 618 et 907.
Suivez l’oiseau bleu…
Travelling through brush and ink

Tu as suivi l’oiseau bleu ? Toi aussi amuses-toi et crée un oiseau de papier en origami :

Et on finit par un petit tour dans la savane africaine à la rencontre d’animaux qui ont mangé un peu trop de chocolat à Pâques : La série Rollin’ safari nous propose de partir dans une réalité alternative : et si les animaux étaient ronds...