Sélection frisson

Un brin de culture sur rendez-vous !

La médiathèque ouvrira ses portes dans quelques semaines. En attendant, l’équipe vous propose dès aujourd’hui de réserver des documents via votre compte lecteur ou de vous faire une sélection surprise.

Vous n’aurez plus qu’à prendre rendez-vous pour récupérer votre panier de lectures, musique et cinéma !

Vous ne savez pas quoi réserver ? Pour vous aider, l’équipe vous propose ses suggestions.

Cette semaine, une sélection frisson…

Avalanche hôtel de Niko Tackian

Janvier 1980. Un homme se réveille dans une chambre de l’Avalanche Hôtel, situé sur les hauteurs de Montreux. Il s’appelle Joshua Auberson, il est agent de sécurité, et une jeune fille a disparu. Mais tout ceci est-il bien réel ? Janvier 2018. Joshua Auberson se réveille à l’hôpital. Alors qu’il enquêtait sur une inconnue découverte en pleine montagne, il a été pris par une avalanche et est resté quelques jours dans le coma. Malgré la confusion qui règne dans sa tête il est convaincu que ce qu’il a vu pendant son coma est plus qu’une manifestation de son inconscient, Joshua décide de se pencher sur l’histoire de l’hôtel de son rêve, désormais abandonné. Et si la clé de l’énigme se trouvait dans les souvenirs défaillants de Joshua ?

Niko Tackian est spécialiste du thriller psychologique et il sait très bien jouer avec nos peurs.

Rituels d’Ellison Cooper.

Vous aimez Maxime Chattam ou Franck Thilliez, ce livre qui inaugure une série de 3 ouvrages est fait pour vous !
Sayer Altair est spécialiste des neurosciences. Elle travaille pour le FBI où elle étudie les profils psychologiques des tueurs en série. Dans cet opus, le tueur à la cage va multiplier les victimes et Sayer va devoir rivaliser d’ingéniosité pour l’arrêter. Un bon page-turner avec des personnages attachants. Un livre qu’on a du mal à lâcher…
La suite dans Sacrifices, une deuxième aventure de Sayer Altair.


Juste après la vague de Sandrine Collette

Il y a six jours, un volcan s’est effondré dans l’océan, soulevant une vague titanesque, et le monde a disparu autour de Louie, de ses parents et de ses huit frères et sœurs. Leur maison, perchée sur un sommet, a tenu bon. Alentour, à perte de vue, il n’y a plus qu’une étendue d’eau argentée. Une eau secouée de tempêtes violentes, comme des soubresauts de rage. Depuis six jours, ils espèrent voir arriver des secours, car la nourriture se raréfie. Seuls des débris et des corps gonflés approchent de leur île.
Et l’eau recommence à monter. Les parents comprennent qu’il faut partir vers les hautes terres, là où ils trouveront de l’aide. Mais sur leur barque, il n’y a pas de place pour tous. Il va falloir choisir entre les enfants.

Si vous ne connaissez pas Sandrine Collette, n’hésitez pas. Ses romans noirs (très noirs) se dévorent.


Sécurité de Gina Woldhorf

Dans moins de deux semaines, l’hôtel Manderley ouvrira ses portes sur la côte californienne. Tout doit être parfait pour l’inauguration du luxueux établissement présenté comme l’un des mieux sécurisés au monde. Tandis que les employés s’affairent aux derniers préparatifs, ils sont loin de se douter que quelqu’un est déterminé à gâcher la fête. Sans le savoir, chacun de leurs gestes est épié par les nombreuses caméras dissimulées dans le palace. Au cours des douze prochaines heures, ils seront (presque) tous assassinés…


L’Egarée De Donato Carrisi

Un labyrinthe secret plongé dans l’obscurité.
Un bourreau qui y enferme ses proies.
Une victime qui parvient à s’en échapper, mais sans le moindre souvenir.

Un effroyable combat pour retrouver la mémoire, et une enquête à hauts risques pour traquer celui qui continue à agir dans l’ombre…

Pandemia de Franck Thilliez

Thriller très bien documenté et par conséquent d’un réalisme glaçant, Pandemia remet en selle le couple de flics Franck Sharko et Lucie Hennebelle, après les succès d’Angor et Atomka. Dans ce roman, ce sont les virus et les pandémies qu’ils provoquent qui vont menacer la planète et l’espèce humaine. Entre les mains de l’Homme en noir, ces germes silencieux se révèlent plus incontrôlables et monstrueux que jamais. Franck Thilliez réussit là encore à pousser son lecteur dans les derniers retranchements de l’âme humaine. À chaque page son lot de frémissements et de questionnements, sur une problématique on ne peut plus actuelle.