Girl power !

Le féminisme aujourd’hui s’exprime de nombreuses manières comme vous l’avez vu dans notre sélection de documentaires (voir l’article). Dans la littérature, des voix portent les idées féministes. C’est le cas de Chimananda Ngozi Adichie, écrivaine nigériane, autrice notamment d’Americanah et de l’Hibiscus pourpre. Retrouvez son discours « Nous devrions tous être féministes » ou comment élever nos enfants autrement :

Et écoutez-là dans cette émission : un manifeste féministe en temps de crise :

Dans nos rayons cette semaine, on vous a préparé une sélection de romans sur des femmes qui ne se laissent pas marcher sur les pieds et qui tentent de résister dans un monde hostile…

Americanah de Chimanada Nogozi Adichie

Ifemelu quitte le Nigeria pour aller faire ses études à Philadelphie…
À la fois drôle et grave, doux mélange de lumière et d’ombre, Americanah est une magnifique histoire d’amour, de soi d’abord mais également des autres, ou d’un autre. De son ton irrévérencieux, Chimamanda Ngozi Adichie fait valser le politiquement correct et les clichés sur la race ou le statut d’immigrant, et parcourt trois continents d’un pas vif et puissant.

Invisible sous la lumière de Carrie Snyder

Après avoir couru toute sa vie, Aganetha Smart, aujourd’hui centenaire, revient sur sa vie de sportive de haut niveau. Entre passé et présent, elle nous fait revivre ses souvenirs les plus marquants. Carrie Snyder nous plonge dans le destin tourmenté de cette femme athlète dont la performance historique marque profondément le monde du sport des années 1920.

Trois filles d’Eve d’Elif Shafak

Elif Shafak signe une satire violente de la bourgeoisie stambouliote comme du fanatisme religieux, également aveugles aux aspirations d’une jeunesse en quête de vérité et de liberté. On navigue entre les contradictions de la femme d’aujourd’hui et les impasses dans lesquelles se débat une société coincée entre tradition et modernité.

Le pouvoir de Naomi Alderman

Et si les femmes prenaient enfin le pouvoir dans le monde entier ? Aux quatre coins du monde, les femmes découvrent qu’elles détiennent le « pouvoir ». Du bout des doigts, elles peuvent infliger une douleur fulgurante. Et même la mort. Soudain, les hommes comprennent qu’ils deviennent le « sexe faible ». Mais jusqu’où iront les femmes pour imposer ce nouvel ordre ?