C’est l’été…

Dans nos rayons, il y a quelques pépites qui n’attendent que d’être empruntées. On vous propose de découvrir virtuellement ces albums que l’on a drôlement apprécié :

Nico et Ouistiti explorent les fonds marins écrit par Nadine Brun-Cosme et illustré par Anna Aparicio Catala aux éditions abcMelody.

Sur abcMelody, retrouvez l’album lu par l’autrice.

Je suis la méduse écrit par Béatrice Fontanel et illustré par Alexandra Huard aux éditions Les Fourmis Rouges.

Focus sur Isabelle Simler

Ferdinand aime se promener sur la plage et collectionne les cailloux. Un jour, il en ramasse un qui a un pouvoir magique… Ferdinand n’a pas fini de rêver.

Plonger dans les vagues, explorer l’Océan, découvrir le monde aquatique, et se sentir bien. Se sentir aussi bien que dans son lit ! Et puis chevaucher une baleine à bosse jusqu’à ce que…

Une auteure et illustratrice que l’on aime beaucoup qui dépeint avec poésie et finesse la nature, flâner au bord de l’eau, rêver éveillé, on vous la conseille vivement ! Dans les bacs, nous avons également Plume, Doux rêveurs, La toile, L’heure bleue et L’oiseau du sommeil. Des albums doudous à lire et à relire.

& Jeanne Macaigne, artiste à l’illustration minutieuse, foisonnante et à l’imagination débordante !

Roman écrit par Sigrid Baffert et illustré par Jeanne Macaigne

A la surface du ventre bleu de la mer, l’heure est grave. Une Chose rayée de blanc et de rouge, dure comme un coquillage géant et pourtant molle comme des algues, flotte. Il y a un truc qui cloche. Un gros truc qui cloche et qui, pour une fois, ne coule pas. Pourtant, Mo, Saï et Vish en ont vu des choses bizarroïdes tombées du ciel. Pointues, carrées, monticules de plastique et de tiges, crachats noirs déversés sur leurs têtes de pieuvres. Mais une Chose comme cella-là, jamais. En plus, il semble y avoir une surprise vivante à l’intérieur. Pire, cette Chose est presque aussi grosse que Krakenko, l’orque ogresse. Pire du pire, la Chose a une bouche, et probablement une petite faim. Un Tcha-kou-tcha d’urgence s’impose avec les anémones albinos, le crabe cornu et toute la colonie des crevettes bouffies. Les questions fusent dans l’Antre. Et si la réponse se trouvait dans le MéHéHéHé ?

Album écrit et illustré par Jeanne Macaigne

Un jour, les parents de Romarin, Jacinthe et Timbale se sont installés sur une île isolée. Coiffeurs réputés, ils ont tissé des liens fraternels avec les mystérieux habitants de celle-ci, des étranges et muets personnages qui ne sortent qu’une fois le soleil couché pour contempler le ciel étoilé. Les nuits de tempête, les vents de la Mer soufflaient si fort que leurs chevelures étaient toutes emmêlées. Aux coiffeurs de tout recoiffer. Mais un soir, alors que les trois frères et sœurs discutent du mystère de leurs amis, l’arbre sur lequel ils sont installés se réveille…