Besoin de se sentir bien : les nouveaux Feel Good sont arrivés !

Vous les attendiez avec impatience, les nouveautés Feel Good – des romans qui font du bien – sont là : elles n’attendent plus que vous. Des autrices dont on guettait avec impatience les nouveautés, des pépites inattendues, découvrez notre sélection :

Sophie Tal Men, autrice de Les yeux couleur de pluie et Entre mes doigts coule le sable nous emmène au cœur de l’hôpital et plus particulièrement celui des bénévoles berceurs de bébés. Gabriel va se découvrir un don, celui d’apaiser les bébés hospitalisés. Il croisera Anna, une jeune médecin enceinte et cette rencontre va bouleverser leurs existences.

Alfréd est de retour pour notre plus grand plaisir dans le dernier volet de la trilogie de Maude Mihami.
Le Camboudin, petit village breton bien tranquille, accueille un nouvel habitant, Désiré Diallo, jeune médecin noir qui va bouleverser la routine de ses habitants. Il pourra compter sur Alfréd, jeune garçon fantasque et attachant à l’imagination débordante.

Les détectives du Yorshire ont de nouveau rendez-vous avec vous. Dans cette quatrième aventure, Samson et Delilah vont devoir résoudre des tentatives de meurtres canins dans leur charmant petit village de Bruncliffe. Un roman à la sauce anglaise qui fait passer un bon moment autour d’une tasse de thé fumante.

Dans Le service des manuscrits d’Antoine Laurain, Violaine Lepage, éditrice parisienne, part à la recherche de l’auteur inconnu d’un manuscrit « Les fleurs de sucre ». Entre intrigue et comédie, ce roman divertissant nous plonge dans le monde de l’édition.
J’ai failli te manquer de Lorraine Fouchet évoque les relations compliquées entre Lise et sa fille Cerise suite au décès du mari / père de la famille. Difficile pour Lise de rivaliser dans le coeur de Cerise avec le souvenir d’un père adoré. Les deux femmes vont devoir apprendre à vivre sans ce pilier et rester présentes l’une pour l’autre. Du sourire et des larmes dans ce roman poignant.
Miss Austen, c’est Cassandra la soeur de Jane, qui 20 ans après le décès de sa cadette, tente de récupérer la correspondance de Jane. L’occasion de re-découvrir le regard acéré que portait Jane Austen sur la société anglaise du début du 19e siècle. Un roman sur des femmes qui affrontent la réalité avec courage.
Le bonheur est un papillon de Marilyse Trécourt : Thomas, 38 ans, parcoure la demeure familiale où il a de magnifiques souvenirs d’enfance. Sa grand-mère défunte lui apparait et lui propose un marché : revivre les 20 dernières années de sa vie puis choisir celle qui lui plaira le plus. Est-ce si simple de refaire le parcours en arrière sans faux pas ? Refait-on toujours les mêmes erreurs ?